Manchettes
Accueil / Actualités VR / Vous cherchez un VR d’occasion? Attention!

Vous cherchez un VR d’occasion? Attention!

Vous cherchez un VR d’occasion? Attention!

En nous rendant sur un site d’annonces classées populaire nous avons trouvé 2,331 VR d’occasions à vendre au Québec dont 343 (15% seulement) par des particuliers. Parmi tous ces VR 26% sont des Classe A, 11% des Classe B, 10% des Classe C, 24% des caravanes à sellette, 21% des caravanes classiques, 2% des caravanes portées, 3% des roulottes de parc et 2% des tentes-caravanes. Et ce n’est là qu’un site!

Ne laissez pas un rêve tourner au cauchemar

Acheter un VR constitue un évènement important dans la vie d’un couple ou d’une famille.  C’est probablement le 3ième plus important achat après la maison et l’automobile.  On ne peut pas se lancer dans cette aventure sans avoir pris soin de bien identifier ses besoins et ceux des nôtres.  Le caravaning et le camping sont des loisirs sérieux qui demandent une bonne dose de discernement.  On ne part pas avec un VR derrière le véhicule familial sans bien connaître toutes les contraintes et les règles liées à cet exercice.

mission

Choisir le type de véhicule récréatif avec lequel on désire voyager est la première étape de la mission; tente-caravane, caravane, caravane à sellette, auto-caravane, caravane portée ou si vous optez pour le camping saisonnier, la caravane de parc.

Acheter un VR d’occasion.

Une fois le style de véhicule choisi vous devez décider si votre VR sera neuf ou usagé.  L’internet sera un précieux allié pour vous peu importe le choix que vous ferez.  Une vitrine immense où se retrouvent des milliers de VR offerts en vente s’ouvre pour vous faciliter la tâche.  Peu importe où vous demeurez, internet va faciliter votre recherche et emmener chez vous tous les VR qui répondent aux critères que vous aurez établis.  À partir de là vous aurez à éliminer des véhicules jusqu’à ce que vous arrêtiez votre choix sur 3, 4, maximum 5 unités.  Ces choix correspondront au budget, au poids, au style et à l’année qui vous intéressent.  Parce que vous avez choisi d’acheter un VR d’occasion les prochaines étapes sont importantes.  Si le véhicule choisi est offert directement par le propriétaire, une fois votre visite faite, une inspection complète par un spécialiste indépendant est suggérée.  Vous pourriez vous éviter bien des ennuis en procédant de cette façon.  L’inspection devrait comprendre la vérification de tous les appareils, du système de propane (pression), de la plomberie, de l’électricité, du système de freinage, de la suspension, des pneus et de l’étanchéité du VR.  Il faut compter plusieurs centaines de dollars pour une telle inspection.  Un motorisé exigera qu’on fasse aussi  inspecter la mécanique.  Si vous achetez une roulotte de parc déjà installée sur un terrain de camping, la plupart des marchands de VR ont une équipe mobile qui peut aller faire les vérifications sur place moyennant certains coûts.  Il vaut mieux prévenir que guérir! En passant, si de fortes odeurs vous incommodent lors de votre visite dans un VR, soyez prudents!


La vérification auprès de la SAAQ du RDPRM constitue une obligation pour vous assurer qu’il n’y a aucun lien financier sur le VR convoité.  Vous ne paierez que la taxe provinciale ainsi que le droit d’immatriculation au moment d’aller faire le transfert de propriété au bureau de la SAAQ.
Si vous achetez d’un commerçant ce dernier aura déjà vérifié le RDPRM pour vous, demandez une copie du document officiel.  En général les marchands de VR proposent des véhicules inspectés et nettoyés.  Ils sont tenus par la loi d’offrir une garantie légale.  Vous paierez les 2 taxes chez le marchand au moment de la transaction avec ce dernier, ensuite vous devrez vous acquitter des droits d’immatriculation en vous rendant au bureau de la SAAQ.  Les VR (sauf les auto-caravanes) sont plaqués à vie, tout comme une remorque, donc vous n’aurez pas à renouveler l’immatriculation chaque année.  Les caravanes portées quant à elles ne sont pas assujetties à l’immatriculation.
N.B.:  Si le véhicule a été gravement accidenté, l’enregistrement portera la mention VGA. Vous devez savoir qu’un tel véhicule a été reconstruit.  Connaître la provenance du VR offert est important. Sachez aussi qu’un véhicule routier qui a été inondé ne peut pas être remis sur la route.

Vous avez donc choisi votre VR de rêve, il correspond exactement à ce que vous cherchiez.  Vous vous êtes entendus sur le prix avec le commerçant ou le particulier, les accessoires et les équipements à ajouter et la date de prise de possession.  Le vendeur vous avait bien expliqué le véhicule et vous avez signé un contrat ou une promesse d’achat après avoir passé par toutes les étapes décrites plus haut.  Assurez-vous de ne rien laisser au hasard et de bien écrire sur le contrat toutes les conditions sur lesquelles vous vous êtes entendus avec le vendeur.  Si le vendeur vous a promis un accessoire ou une pièce d’équipement ou encore un service, cela doit être écrit.  Les bons comptes font les bons amis.  Si c’est votre premier véhicule récréatif, demandez (écrivez-le sur le contrat) qu’au moment de la prise de possession on vous explique le fonctionnement des divers appareils et équipements, comment faire le montage et le démontage dans le cas d’une tente-caravane ou d’une roulotte hybride et aussi comment arrimer le VR à votre véhicule de remorquage si nécessaire.

Des milliers de consommateurs se procurent un VR usagé au Québec chaque année, ce n’est donc pas une mission impossible… Il suffit d’être prudent!

Pour votre information:  RDPRM

Guide de remorquage 2019

Pour information: La Garantie Légale

Voir aussi

teardrop

Les “Teardrops” et les Classes B sauveurs du caravaning?

Les “Teardrops” et les Classes B sauveurs du caravaning? On le voit, la tendance qui …