Accueil / Actualités VR / Un bon vieux Classe B+

Un bon vieux Classe B+

Un bon vieux Classe B+

Ayant été propriétaires pendant quelques années d’un Classe B+ de 30′ avec 3 rallonges dont la marque est défunte, de voir un BT Cruiser 5291 nous a rappelé bien des souvenirs. Des bons et des mauvais… Chez Gulf Stream on dit du BT Cruiser qu’il est le “Sports Car” des motorisés. Nous sommes plutôt d’accord avec eux, s’acclimater à un tel véhicule c’est tout un sport!

Arrière en porte-à-faux…

Le principal défaut de ces énormes Classe B+ de 30′ c’est l’arrière qui est complètement suspendu en porte-à-faux au-dessus des roues. Cela provoque de sérieux maux de tête lorsque vous devez grimper ne serait-ce qu’une légère dénivellation pour entrer quelque part. Même problème à la sortie d’un stationnement dont l’accès est pentu. Le moindre dénivellement causant la montée du nez du VR la fait baisser l’arrière et peut produire un contact assez sévère entre le sol et les triangles protecteurs qui sont localisés sous le châssis du véhicule. Le modèle 2019 possède une section angulée à l’arrière contrairement au nôtre, ce qui devrait régler le problème. Le jour où nous avons pris possession du véhicule nous sommes passer à la station d’essence pour faire le plein et ô surprise, lorsque vint le temps de quitter, nous avons creusé le pavé d’au moins 2 pouces en sortant.

Les désavantages…

Les points que nous trouvions peu avantageux étaient: le manque de rangement intérieur et extérieur et la portée très dure. L’accès aux rangements très difficile. Équipé d’une suspension renforcée et à toute épreuve, même rempli d’une tonne de bagages et d’équipements le roulement demeurait dur et sec. Très sensible aux vents latéraux. Ajustement lombaire du siège conducteur peu efficace.

Les avantages..

D’un autre côté nous avons pu apprécier plusieurs avantages de ce motorisé. Une consommation d’essence raisonnable malgré le gabarit du VR. Le châssis Ford E-450 V10 s’est montré sans faille, facile d’entretien et peu onéreux à maintenir en condition. Le profil extérieur abaissé lui donnait un avantage aérodynamique à ne pas dédaigner et le dégagement à la tête était exceptionnel. Celui du 5291 est un peu moins généreux à 77″, le nôtre offrait 83″. Un autre avantage est la bonne valeur de revente.

5291

Le BT Cruiser 5291

Vendu 129,000$ aujourd’hui, ce motorisé Classe B+ (certains le considèrent comme un Classe C sans capucine) n’a pratiquement pas changé. Le châssis est toujours le Ford E-450 V10 Triton 6.8L. L’aménagement intérieur est en tout point semblable. Il y a certainement plusieurs améliorations mais elles sont peu apparentes à première vue. Un décor plus jeune, des meubles différents mais pour le reste c’est le même véhicule ou presque.
Bon compromis entre le Classe C plus massif et le Classe A généralement plus cher et beaucoup plus énergivore.

Les spécifications

Les caractéristiques de série et les options

En savoir plus… sur le BT Cruiser 5291 2019.

Vous l’avez lu en premier sur le Guide du VR

Commentaires et questions peuvent nous être adressés en cliquant ici…

Voir aussi

Crédit : Mathieu Dupuis

La bonne vieille Gaspésie!

La bonne vieille Gaspésie! Nos lecteurs ont en majorité choisie la Montérégie pour leur destination …