Accueil / Actualités VR / Tôle ou fibre de verre? Assemblage ou moulage?

Tôle ou fibre de verre? Assemblage ou moulage?

Tôle ou fibre de verre? Assemblage ou moulage?

Tôle ou fibre de verre?  Durant les nombreuses années à servir des clients pour l’achat d’un VR, la question du choix entre tôle et fibre de verre revenait constamment.  C’est une préoccupation importante des consommateurs de connaître la résistance et la durabilité du matériau qui constitue l’enveloppe extérieure de leur nouveau véhicule récréatif.  Pour bien comprendre la valeur de l’un ou l’autre des matériaux il faut avoir un minimum d’informations concernant la fabrication et la construction d’un VR.

Tous les VR ne sont pas nés égaux.

Une distinction majeure s’impose au départ afin de pouvoir identifier les forces et les faiblesses de l’un ou l’autre des revêtements.  Peu importe le choix que vous ferez, l’entretien régulier, la protection du revêtement, l’utilisation et l’environnement auront un impact majeur sur la durée de vie et l’apparence de votre VR.

Votre maison et votre voiture sont aussi de bon points de références quand on veut connaître la durée de vie d’un bien d’un véhicule récréatif.  Le VR n’est pas bien différent de votre voiture et de votre résidence.  Pneus, freins, fenêtres, toiture, revêtements, nettoyage, entretien régulier, toutes ces notions et bien d’autres sont communes aux produits comparés ici.  Le prix du véhicule sera aussi affecté par le choix des revêtements puisque les matériaux employés et les procédures de fabrication sont différents.

Si vous choisissez l’aluminium, sachez que le procédé de construction de votre caravane ressemblera étrangement à la construction d’une maison.  Le châssis, dont les poutres ont en général entre 6 et 8 pouces d’épaisseur, reçoit une ossature de bois montée tout comme une charpente de maison avec laine minérale, coupe-vapeur et recouverte de déclin d’aluminium à l’extérieure et de lauan à l’intérieur.  Le lauan est entièrement recouvert d’une tapisserie généralement vinylisée.  Pas de secret!  Prenez le temps de bien lire la brochure du manufacturier afin de connaître le grade et les dimensions des matériaux.  Comme exemple, la plupart du temps le revêtement extérieur est en aluminium de .024″ d’épaisseur, les travers de murs sont placés aux 16″, le plancher est en OSB de 5/8″ sans joints sur 24′, l’isolation est de R7 en fibre de verre collée entre les travers muraux, les chevrons de toit sont de 4 1/2″, le toit est aussi en OSB de 3/8″.  Cependant aucune mention n’est faite de la dimension des travers qui servent à construire la structure.  Généralement on se contentera de 2″ x 2″ pour les murs et de 2″ x 3″ pour les solives.  On parle ici d’une caravane classique standard et non ultra-légère.

Dans le cas d’une roulotte ultra-légère de petit gabarit (13′ à 18-19′), les dimensions et grades des matériaux pourront être de classe inférieure et le plancher construit sur la base d’une tente-caravane ou d’une structure laminée et les poutres du châssis seront tout au plus de 3 ou 4 pouces d’épaisseur.  Le but étant de réduire le poids au minimum on verra aussi à réduire la taille des réservoirs, des bonbonnes de propane, du frigo, du climatiseur et même de la cuisinière et de la fournaise.

Le fibre de verre.

Roulotte en fibre de verre ou plutôt avec murs laminés.  Car il faut bien l’avouer, l’appellation fibre de verre est galvaudée dans bien des cas.  Il s’agit en fait d’une roulotte dont les structures des murs sont en aluminium et styromousse de haute densité et recouvert d’un panneau de « filon » (mince feuille de fibre de verre).  Deux technologies existent pour le laminage des murs extérieurs d’une caravane de voyage.  Une des technique consiste à superposer les différents éléments qui constituent le mur; structure aluminium, colle, lauan, styromousse haute densité, coupe-vapeur et fibre de verre pour ensuite les glisser dans un appareil qui retirera toute l’air afin de créer un vide pour coller toutes les épaisseurs.  On appelle cette procédure « vacu-bond ».  L’autre technique consiste à prendre les mêmes éléments que ceux décrits plus haut et à les compresser entre 2 rouleaux extrêmement puissants pour obtenir un mur laminé durable et solide.  Les panneaux de mur d’une seule pièce ainsi créer seront placés sur le châssis du véhicule et fixés en place. Puis les chevrons de toit viendront consolider la structure.  Selon la qualité du produit il pourrait y avoir 2, 4 ou 6 des murs qui sont ainsi assemblés.  Les orifices des fenêtres, des rallonges et des différentes portes auront été prévus dès le départ mais seront généralement découpés une fois les murs en place.  Le mur extérieur sera plus ou moins lustré selon le matériau choisi pour la finition.  Différents grades de finis existent dont les fameux Gelcoat, Vetro ou Lamilux qui possèdent des épaisseurs variées.  Certains manufacturiers procèdent aussi à une peinture de type automobile sur les murs extérieurs pour donner un lustre longue durée qui demande moins de cirages que les finis standards.  Il y a un prix à payer pour ces ajouts esthétiques mais selon le type de caravanier que vous êtes la dépense pourrait s’avérer être un investissement à moyen terme et encore plus vrai pour les « fulltimers« .  Même le plus luxueux des finis extérieurs subira les attaques du soleil et des pluies acides.  Le nettoyage et le cirage régulier des surfaces lustrées constituent la base nécessaire pour garder votre VR longtemps, mais même avec ces précautions si les joints de scellant sont attaqués ils laisseront l’eau faire des ravages peu importe que votre véhicule récréatif soit en tôle ou en fibre de verre.

Quelle est la différence d’entretien entre un VR en tôle ou un VR en fibre de verre?  Il n’y a pas de différence!  Peu importe le choix que vous ferez votre caravane résistera plus longtemps si vous en faite un entretien soigné et rigoureux.  Petite ou grosse, roulotte ou fifthwheel, voyageur ou saisonnier vous devrez en prendre soin.  C’est une sinécure pour vous?  Alors demandez à votre détaillant de le faire et gardez vos factures cela pourra constituer une plus-value si vous décidez de revendre ou d’échanger votre véhicule plus tard et aussi de vous protéger si vous faites une réclamation à votre assureur à la suite d’un avarie.  Il est de rigueur de bien préparer votre VR pour la saison morte mais il est aussi important d’en faire une bonne inspection avant le début de la nouvelle saison!

En résumé que vous choisissiez la tôle ou le fibre de verre, la caravane doit d’abord répondre à vos besoins.  Ensuite il est de votre devoir de bien vous informer sur le produit que vous convoitez, de comparer, de faire une bonne inspection, de vérifier la finition qui est un gage de la qualité de la construction.  Évitez de tomber dans le panneau du facteur « Wow » et allez-y selon votre budget et vos aspirations.  Cherchez la « plus-valeur » du produit, telle que l’utilisation de matériaux « premium » (contreplaqué plutôt que OSB pour le toit et le plancher), châssis enveloppé (fermé en-dessous de préférence par un matériau rigide), climatisation canalisée, chauffage intégré, chauffe-eau 2 modes inox qui sont des plus et qui ajoute à la durabilité.  Il vaut mieux un produit en tôle bien construit qu’un produit en fibre de verre de piètre qualité…le look n’est pas garant de tout!

Et les réparations?

Un véhicule récréatif construit en bois et recouvert d’aluminium a aussi quelques avantages.  Bien sûr il est plus lourd, bien sûr il est plus massif et pour certains il est moins attrayant.  Mais qu’arrive-t-il quand on doit procéder à une réparation à la suite d’une infiltration?  Un marchand me confiait dernièrement combien il est facile d’ouvrir le mur d’une roulotte en tôle, d’enlever la vieille laine isolante, de changer les pièces de bois et de refermer le tout.  Même chose pour le plancher.  Les murs laminés quant à eux, lorsque attaqués par l’eau ondulent et boursoufflent et les techniques employées pour les réparer s’apparentent plus au travail d’un carrossier, on décolle, on ouvre, on assèche, on recolle et on restaure le fini.  Un travail plus complexe et souvent plus onéreux.

Les points les plus sensibles aux infiltrations d’eaux doivent être vérifiés très souvent.  L’avant du VR reçoit une grande quantité d’eau, de saletés et de pression durant les voyages ce qui cause l’usure prématurée des joints d’étanchéité.  De même le dessous de votre VR recevra d’énormes quantités d’eau et de débris projetés par votre véhicule tracteur et exige une inspection visuelle régulière afin de protéger votre investissement.  Si vous prévoyez acheter un VR bientôt, tôle ou fibre de verre,  je vous conseille de choisir un modèle avec un devant recouvert d’un « cap » en fibre de verre et le dessous fermé à l’aide d’une matière rigide plutôt que d’une simple toile textile.

Tôle ou fibre de verre?

La question est Tôle ou fibre de verre?  Vous seuls détenez la réponse.  Il n’y a pas de formule secrète pour l’achat d’un véhicule récréatif.  Servez-vous de l’internet et faites des recherches, comparez, posez des questions et une fois sur place prenez votre temps avant d’arrêter votre choix.  Tôle ou fibre de verre? les 2 ont des avantages et les 2 ont des inconvénients.

La 3e voie

Les roulottes moulées en fibre de verre font une percée marquée sur le marché actuellement.  Il suffit de parler de Oliver ou de Escape ou plus près de nous de Hélio et de Trillium.

Les parois moulées de ces VR procurent une garantie de confort et de protection contre les éléments qui n’est pas à dédaigner.  Abordable malgré tout, ces véhicules récréatifs n’offrent toutefois pas autant de latitude quant à l’espace pour les occupants.  Minimalistes, plus compactes et sans rallonges elles ont cependant l’avantage d’être ultra-légères et nécessitent moins d’entretien que la plupart des VR sur le marché.  Moins sensibles au gauchissement et aux infiltrations, elles s’adressent aux caravaniers qui désirent voyager légers et qui se contentent de la base en terme d’équipement et d’espace.

Les Salons de VR sont une bonne occasion de comparer les différents types de construction et de matériaux employés dans la fabrication des VR, alors profitez-en pour mettre à jour vos connaissances!

Bon magasinage!

 

Voir aussi

rappels

Surf & Turf

Surf & Turf Surf & Turf:  Pré et marée.  Tout le monde connaît le Surf …