induction

Tendances: plaques à induction

Tendances:  plaques à induction

On les voit de plus en plus à bord des motorisés et des semi-caravanes luxueux.  Les plaques à induction sont maintenant la grande tendance.  Pourquoi induction plutôt que propane?  Belle et pratique sont les deux principales raisons pour lesquelles les manufacturiers opteront de plus en plus pour ces cuisinières électriques qui s’intègrent parfaitement au comptoir.  On trouvera donc de plus en plus la combinaison micro-onde/convection et plaque à induction dans les cuisines de nos VR à l’avenir.

Pourquoi plusieurs caravaniers n’utilisent pas la cuisinière au propane de leurs véhicules durant leurs sorties en camping?  Simplement à cause de la chaleur et de l’humidité causés par l’utilisation du propane.  Les plaques à induction ne rejettent aucune chaleur ou humidité dans l’environnement compact du VR.    De plus l’utilisation le prix du propane est très élevé alors que l’électricité est compris dans le prix du terrain pourquoi ne pas en profiter?

Même si votre VR n’est pas équipé d’une plaque intégrée, rien ne vous empêche d’acheter l’appareil portable que vous pourrez utiliser aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.  Pour une centaine de dollars cette plaque vous permettra de sauver temps et argent.  Sachez qu’une plaque intégrée à 2 ronds de qualité (Miele) coûte environ 1600$ si vous pensez en installer une dans votre VR.

Voici la description qu’en fait Wikipedia:

Dans ce type de plaque, un inducteur bobiné avec du fil de Litz est placé sous une surface en vitrocéramique. Lorsqu’il est parcouru par un courant électrique alternatif (modulé en fréquence, typiquement aux alentours de 25 kHz), cet inducteur génère un champ magnétique qui, à son tour, induit des courants électriques dans le métal du récipient posé sur la plaque. Les pertes par courants de Foucault et par hystérésis produites dans ce métal — qui doit être ferromagnétique, avec une perméabilité magnétique élevée — génèrent l’énergie thermique (chaleur) par effet Joule.

Les avantages

La surface de la plaque reste relativement froide : elle n’est chauffée que par le rayonnement et la conduction de la chaleur du récipient qu’elle supporte. Il y a ainsi moins de risques de se brûler en touchant la plaque après retrait de l’ustensile. Les parois du récipient sont aussi moins chauffées, ainsi qu’un éventuel couvercle.

Le nettoyage de la surface vitrocéramique est facile car, en cas de débordement, les salissures ne brûlent pas sur la plaque qui chauffe peu.

La chaleur étant produite sans intermédiaire directement dans le fond du récipient, il en découle :

  • une moindre déperdition énergétique et une moindre dispersion de chaleur dans la cuisine,
  • une absence d’inertie thermique (à l’instar du gaz). Pour la cuisine, la puissance de chauffe cesse immédiatement dès que l’alimentation électrique est coupée ou que le récipient est retiré.

La combustion d’un kg de gaz (méthane, propane, butane) produit plus de 2 kg de vapeur d’eau et presque 3 kg de CO2. L’humidité dégagée est importante en comparaison avec l’induction qui ne produit que l’éventuelle vapeur engendrée par la cuisson des aliments. En ne considérant que la cuisine, l’intérêt environnemental est évident (sans prendre en compte l’origine de l’énergie électrique).

Le rendement d’une plaque à induction est de l’ordre de 80 à 90 %. Les pertes proviennent en grande partie de l’effet Joule au sein des bobines des inducteurs dont la chaleur excédentaire est parfois dissipée à l’aide d’un ventilateur.

Enfin, l’utilisation d’une minuterie judicieusement utilisée permet d’optimiser la cuisson car l’arrêt automatique programmé permet de se passer d’une surveillance.

Les inconvénients

Le principal inconvénient est le surcoût initial dû à la nécessité d’avoir des ustensiles de cuisson adaptés. En effet, la puissance maximale appliquée à un contenant dont le fond ne disperse pas assez bien la chaleur produite cause une dégradation rapide par bombement du fond. Ce phénomène est dû au fait que l’induction provoque des différences de température très importantes au sein des ustensiles.

Les plaques à induction peuvent causer des dégâts aux appareils électroniques qui se trouveraient à proximité immédiate ou aux objets magnétiques posés sur la plaque allumée (carte bancaire, bande magnétique…). Elles sont déconseillées notamment pour les porteurs de stimulateurs cardiaques1. Par mesure de précaution, certains déconseillent aussi par exemple aux porteurs de prothèses électroniques comme des implants cochléaires de trop s’approcher de ce type de plaques durant leur fonctionnement (moins de 50 cm environ).

Si la dangerosité pour la santé n’est pas scientifiquement prouvée (les fréquences et le niveau de champ magnétique sont trop faibles pour occasionner des dommages observables chez les porteurs de tels dispositifs), leur innocuité n’est pas non plus prouvée2. Les effets sont toutefois réduits lorsque l’appareil est capable de détecter la taille de la marmite avant d’alimenter les inducteurs utiles pour la chauffe ou bien que la puissance est arrêtée avant de retirer la casserole.

vvrd

error: ATTENTION! CONTENU PROTÉGÉ!