Pour en finir avec les DIY…

La forte tendance qui se déploie actuellement pour la van life fait en sorte que les réseaux sociaux, particulièrement You Tube, sont submergés par les DIY… Do It Yourself (fabrication artisanale) et économisez des dizaines de milliers de dollars. DIY est maintenant passé à la langue française tel quel. Il suffit d’ouvrir You Tube pour voir apparaître par magie une vidéo de quelqu’un qui a converti une fourgonnette en motorisé Classe B unique et magnifique.

Ceci étant dit…

Intéressant comme concept. Vivre en autarcie, seul au monde, en couple ou en famille à bord d’un vieux bus, d’un vieux Classe C ou d’une camionnette c’est sûrement “trippant“. Bye bye l’hypothèque, le loyer, les meubles, le gros “lazyboy“, le bain, le lave-vaisselle et tous les autres appareils, bibelots et gadgets inutiles de la vie courante. Mais avant d’arriver là, il faut tout un travail! Trouver le véhicule idéal pour la conversion, acheter les matériaux, les divers composantes nécessaires (électricité, plomberie, énergie solaire, électronique etc ) puis savoir où on s’en va. Des tonnes de vidéos sur le net vous font en quelques minutes la synthèse d’une conversion complète. Tout cela semble bien simple.

Tout un projet

Avec les bons outils on peut réussir des miracles. Dans le cas qui nous concerne ici il faudra plus que de bons outils. Faisons abstraction de la partie mécanique de la chose, les problèmes apparaîtront probablement plus tard une fois sur la route… Tout commence par un déshabillage intérieur complet du véhicule, puis viennent le choix du nombre de fenêtres et autres orifices nécessaires. Ensuite on doit décider du chemin qu’emprunteront les fils et les tuyaux, puis viendra l’isolation du plancher et des murs ou non. Puis, un plancher solide sur lequel on installera les meubles, les cabinets, le lit et toutes les autres structures. La cabinetterie devra s’adapter aux différentes composantes nécessaires aux appareils tels que chauffage, chauffe-eau, cuisinière, frigo, toilette, douche, comptoirs, armoires. Selon la taille du véhicule choisi, le projet une fois terminé aura peut-être été amputé d’un élément ou deux, ou trois…

Patience et longueur de temps valent mieux que force et rage

Si vous rêvez d’un tel projet vous devez en connaître les tenants et les aboutissants. Trouver des personnes qui pourront vous aider et vous conseiller. N’essayez surtout pas de sauter des étapes. Assurez-vous de la qualité des matériaux. Ne négligez pas le confort si vous prévoyez vivre à plein temps dans votre VR. Certains appareils, même s’ils semblent coûteux, valent la peine d’être considérés. Un système à énergie solaire, par exemple, pourrait vous être d’une grande utilité. Un ventilateur haute-performance thermostaté est nécessaire pour rafraîchir l’habitacle et pour évacuer l’humidité. La toilette (plusieurs choix disponibles) est l’élément que les caravaniers mettent tout au haut de leur liste. Si vous télé-travaillez à bord de votre van les systèmes de communications sont d’une importance capitale. WiFi Booster, antenne satellite, internet à bord deviennent des éléments cruciaux. Comme l’expliquent plusieurs youtubeurs, le bonheur de vivre et de travailler sur la route vaut bien l’investissement et les efforts de départ.

Pour ceux qui préfèrent acheter neuf

Vous voulez quitter votre vie de casanier et prendre la route pour explorer le monde? Vous vendez tout et cherchez un VR compact, confortable, abordable et tout équipé? Consultez notre liste des Classe B disponibles sur le marché actuellement… De 100,000$ à 200,000$ et plus…
Pour voir des vidéos de van lifers DIY c’est facile, ouvrez You Tube et parions que vous en verrez apparaître très rapidement ou cliquez ici.

Image d’entête: hilary bird via Unsplash

error: ATTENTION! CONTENU PROTÉGÉ!