Accueil / Actualités VR / Les bons, les pas-pires et les mauvais…

Les bons, les pas-pires et les mauvais…

Les bons, les pas-pires et les mauvais…

Les bons – Le succès des entreprises qui oeuvrent dans l’industrie du VR est directement proportionnel à la qualité du service après-vente  qu’elles offrent à leurs clients.  Le service après-vente commence dès que le contrat de vente d’un VR est signé.  Dès lors, le marchand a la responsabilité de vous donner satisfaction et de vous livrer un produit en parfaite condition.

Bon service après-vente

À partir du moment où vous avez signé votre contrat d’achat:

  • Le conseiller-vendeur est disponible pour répondre à vos questions.
  • Le marchand communique avec vous pour vous confirmer que le processus de financement est complété et fixe avec vous une date et une heure de livraison.
  • Le marchand communique avec vous quelques jours à l’avance pour confirmer votre rendez-vous de prise de possession.
  • Le marchand désigne un spécialiste attitrée uniquement à la livraison de votre VR.
  • À votre arrivée chez le marchand la journée de la livraison, le responsable des services financiers vous accueillera pour finaliser les papiers et vous remettre les documents nécessaires pour immatriculer votre VR.  Si le marchand est mandataire de la SAAQ il s’assurera que la plaque d’immatriculation est bien installée sur le véhicule.
  • À l’heure convenue, la personne attitrée à la livraison est prête à vous accueillir.
  • La présentation du VR est faite avec professionnalisme et le conseiller prend le temps de répondre à vos questions et s’assure que vous avez bien compris toutes les explications.
  • Le VR est propre et prêt à être utilisé, les équipements sont tous fonctionnels.
  • Le conseiller spéciale fera effectuer immédiatement les correctifs, si des manquements ou omissions ont été identifiés lors de la présentation.
  • Le spécialiste de livraison demeure avec vous jusqu’au moment où vous effectuerai le couplage du VR et de votre véhicule tracteur.  Il fournira aussi les explications relatives au couplage ainsi qu’au contrôle de freins si nécessaire.  Il offrira des conseils de sécurité et verra à ce que tous les feux de route du VR soient fonctionnels.
  • Le conseiller vous remettra les clés du véhicule ainsi que la trousse des manuels du propriétaire qui accompagnent le VR.  Il vous indiquera les numéros de téléphones importants pour rejoindre le service après-vente.  Il vous fera rencontrer le personnel du département de service et des pièces.  Si c’est votre premier véhicule récréatif il vous fera quelques suggestions d’accessoires qui pourraient vous être utiles lors de vos voyages en VR.

Vous quitterez le terrain du commerçant avec une bonne impression et vous n’hésiterez pas à référer ce dernier à vos proches qui voudraient faire une éventuelle transaction.  Maintenant il vous reste à profiter de votre nouveau VR en espérant que tout ira bien et qu’aucun problème ne surgira au fil des mois qui viennent…  Toutefois vous avez la certitude d’avoir fait une bonne affaire et vous avez apprécier votre expérience d’achat.

Pas pire service après-vente

Ça n’existe pas, c’est bon ou c’est mauvais!

Mauvais service après-vente

À partir du moment où vous avez signé votre contrat d’achat:

  • Vous avez de la difficulté à rejoindre votre conseiller-vendeur
  • Le marchand communique avec vous pour vous dire que le financement est accepté et que le vendeur va vous appeler pour fixer un rendez-vous pour la livraison.
  • Vous devez appeler le vendeur pour connaître la date de livraison, il a oublié de le faire.
  • À votre arrivée chez le marchand la journée de la livraison, le responsable des services financiers vous accueillera pour finaliser les papiers et vous remettre les documents nécessaires pour immatriculer votre VR.  Si le marchand est mandataire de la SAAQ il s’assurera que la plaque d’immatriculation est bien installée sur le véhicule.
  • À l’heure convenue,  personne n’est disponible pour la livraison.
  • La présentation du VR est faite de façon correcte et le conseiller est pressé par le temps car il a un rendez-vous avec un client.  Vous vous sentez un peu bousculé.
  • Le VR est plus ou moins propre.  Les équipements sont tous fonctionnels.
  • Le vendeur prend en note les manquements et omissions et vous indique qu’il s’en occupera.
  • Le vendeur doit aller rejoindre les autres clients et demande à un technicien de vous fournir les explications relatives au couplage ainsi qu’au contrôle de freins.
  • Le vendeur oublie de vous remettre les clés du véhicule ainsi que la trousse des manuels du propriétaire qui accompagnent le VR.  Les clés sont introuvables  tout le monde est occupé au moment de quitter le terrain du marchand.  Le technicien vous avise que ça ne fait pas partie de son travail de vous offrir des conseils mais qu’il va essayer de vous trouver quelqu’un.

Vous quitterez le terrain du commerçant avec une mauvaise impression et vous n’hésiterez pas à parler contre ce dernier à vos proches qui voudraient faire une éventuelle transaction.  Maintenant il vous reste à profiter de votre nouveau VR en espérant que tout ira bien et qu’aucun problème ne surgira au fil des mois qui viennent…  Toutefois vous n’avez pas la certitude d’avoir fait une bonne affaire et vous avez trouvé votre expérience d’achat désagréable.

Voir aussi

Expedition FX4 2018

Expedition FX4 2018 : les meilleures performances hors route

Expedition FX4 2018 : les meilleures performances hors route Expedition FX4 2018 – Capacité de …