Manchettes
Accueil / Actualités VR / Les 10 travaux de Caravanix

Les 10 travaux de Caravanix

Les 10 travaux de Caravanix

Voici une liste des 10 pires bêtises des caravaniers. Cette liste a été compilée par le journaliste Canadien LARRY MACDONALD dans le magazine Motorhome du mois d’août 2013 intitulé “2013 RV OOPS AWARDS”.  M. MacDonald est un journaliste pigiste qui a vendu tous ses biens immeubles et il parcourt l’Amérique avec son épouse, son chien et son chat et écrit sur son expérience de caravanier à plein temps.  La liste reproduite ci-dessous va de l’erreur la plus commune et se termine par la pire de toute dont M. MacDonald a eu vent et à qui il a décerné le grand prix des pires bêtises à faire en caravaning et que nous avons intitulé ”Les 10 travaux de Caravanix”

10:  Extinction des feux.

Notre caravanier est arrivé au camping et a procédé au branchement des boyaux et du câble électrique comme des centaines de fois auparavant.  Après le souper son épouse et lui regardent la télé et après environ une de leur émission favorite, les lumières et l’écran de leur télé se sont mis à clignoter puis soudainement se sont éteints complètement.  Croyant qu’il y avait une panne d’électricité sur le camping, ils décident d’aller au lit plus tôt.  Le matin suivant après avoir rapporté l’incident au bureau du camping, un employé est venu vérifier le branchement de nos campeurs pour s’apercevoir que le cordon d’alimentation de 50 ampères de leur motorisé n’était enfoncé qu’à moitié et qu’une partie du plastique avait fondu ainsi qu’une des dents était complètement calcinée.  Ayant évité le pire, ils ont dû se procurer un nouveau cordon d’alimentation.

9 :  Le rêve du plombier

Un nouveau caravanier venant tout juste acheter un petit motorisé après avoir campé en tente pendant des années a installé son VR sur un camping et avait connecté l’eau courante à son véhicule s’aperçoit que l’eau coule sous l’évier de la cuisine.  Il coupe l’eau et avec du ruban répare tant bien que mal la fuite pour ensuite ouvrir l’eau de nouveau et s’apercevoir que de l’eau coule maintenant sous l’évier de la salle de bain.  Utilise à nouveau son ruban pour colmater la fuite et s’apercevoir qu’encore une fuite avait lieu derrière sa toilette.  Il appelle immédiatement le marchand qui lui a vendu son véhicule et ce dernier lui suggère de vérifier si son régulateur de pression est bien fixer.  Mon quoi? dit-il!  Le technicien lui explique alors l’utilité du régulateur pour éviter les avaries causées par une pression trop forte sur la plomberie du motorisé.

8 :  Trop de hâte et ça se gâte

Un caravanier voyant venir l’orage pressé de faire la vidange de son réservoir septique s’aperçoit que son boyau de vidange est trop court pour s’arrimer à l’égout du camping.  Qu’à cela ne tienne il déplace simplement son véhicule afin de diminuer la distance entre les 2 points de raccordement et s’affaire à installer son boyau pour s’apercevoir qu’il est un peu trop tendu mais procède quand-même à la vidange.  La forte pression exercée par le liquide du réservoir septique sur le boyau en coulant a fait décrocher le boyau du réceptacle d’égout du camping.  5 jours de vidange ont commencé à couler sur le terrain et en essayant de fermer la valve cette dernière s’est cassée obligeant notre campeur à tenter tant bien que mal de rediriger le flot incessant d’excréments vers le système d’égouts du camping en tenant fermement le boyau dans ses mains.  Il en fût quitte pour une bonne douche prolongée et des souvenirs de vacances indélébiles.

7 :  Entendre plutôt qu’écouter

À cause des températures près du point de congélation, l’eau avait été coupée sur le terrain et Pierre devait remplir son réservoir d’eau fraîche.  Pendant que son épouse surveille derrière le motorisé Pierre recule lentement pour s’approcher d’un robinet fonctionnel.  Sa femme s’aperçoit qu’une branche s’approche dangereusement du véhicule et se met à gesticuler et à crier Arrête! Arrête!  Mais Pierre continue à reculer et la branche traverse l’arrière du véhicule!  Quand sa femme lui demande pourquoi il n’a pas arrêté quand elle criait, il a répondu:  ‘Je ne savais pas que tu le désirais vraiment’.  Pierre a recouvert le trou avec du duct tape en attendant de faire réparer le tout par un carrossier.
Avoir un guide avec nous est irrémédiablement nécessaire quand on fait du caravaning, mais encore faut-il l’écouter!  Si vous avez un doute, arrêtez, descendez de votre véhicule et allez vérifier par vous-mêmes…

6:  Les rallonges, ces merveilles!

Au moment de quitter le terrain de camping  Jean a ouvert un panneau pour déconnecter le boyau pour l’eau sans le refermer immédiatement.  Quelques moments plus tard il est monté à bord pour fermer une rallonge s’assurant qu’il n’y avait rien pour entraver l’opération.  Son épouse quant à elle était occupée à à sécuriser les tiroirs de cuisine ne laissant personne à l’extérieur pour vérifier la fermeture de la rallonge.  Un CRAQUEMENT soudain et l’arrêt brusque de la rallonge ont surpris Jean alors que l’opération était pratiquement terminée.  En se pointant à l’extérieur ils ont vite compris qu’un panneau qui était demeuré ouvert a bloqué la fermeture de la rallonge et causé des dommages graves, ce dernier étant crochi et la rallonge complètement désalignée.  Heureusement, en activant la rallonge à plusieurs reprises Jean réussi à redresser le tout mais en ce qui a trait au panneau de coffre il a fallu le changer.
Assurez-vous de toujours avoir quelqu’un pour surveiller lors de l’ouverture et de la fermeture des rallonges!

5:  Une journée chaude à Death Valley

Un couple se rendait au Parc National de Death Valley remorquant leur Coccinelle derrière le motorisé.  Sur leur parcours le couple devait emprunter une route très accidentée et ondoyante où le remorquage d’un véhicule était non-recommandé.  Ils décrochent alors le youyou et lui prend le volant du motorisé tandis que madame le suit dans la Volkswagen.  À la fin de la section de route dangereuse ils rattachent la voiture au motorisé.  La dame dit à son mari: la voiture est au neutre et le frein est enlevé.  Le mari pour éviter de casser l’harmonie maritale décide de ne pas vérifier.  Les voilà reparti!  Ils roulent à 90 km/h quant au sommet d’une montée le mari relâche l’accélérateur il sent immédiatement qu’il y a une résistance.  En regardant dans son rétroviseur il voit des flammes et de la fumée sortant du youyou.  Il s’arrête sur l’accotement, éteint le feu et s’aperçoit que la transmission était en vitesse causant l’incendie par surchauffe.  Ils ont tout de même continué leur voyage vers Death Valley avec cette fois leur youyou endommagé mais bien au neutre.
Depuis le couple s’est procuré une autre voiture à remorquer et afin de conserver l’harmonie dans leur couple ont convenu de vérifier l’un et l’autre si les freins sont bien désactivés et si la transmission est belle et bien au neutre!

  4: Prends la vie du bon côté

Ian est propriétaire d’un motorisé Classe A depuis plusieurs années.  Cette année toutefois il a commencé à entendre un bruit de cliquetis lorsqu’il accélère ou quand il freine.  Il amène donc son véhicule au garage pour se faire dire que c’est peut-être les freins ou l’arbre à cames ou bien encore la transmission.  Ils ont alors travaillé sur les freins sans résultat, Ian décide d’aller dans un autre centre de réparation, puis un autre.  Après plusieurs milliers de dollars de réparation Ian prend la décision de vendre son motorisé pour éviter d’autres dépenses coûteuses.  Alors qu’il passait la balayeuse dans son VR pour le mettre propre, il découvre une cannette de Coke sous le siège avant du véhicule qui frappait probablement les supports métalliques du siège à chaque accélération et freinage du motorisé.
Le problème résolu et après toutes ces dépenses Ian décide de garder son VR!

 3:La roue tourne

Tony conduisait son vieux motorisé (1987) quand sa femme lui dit:  Je sent quelque chose.  Après s’être ralenti un bruit sourd et puis un un long bruit de grattement métallique leur provient de l’arrière du motorisé qui s’est arrêté comme si quelqu’un avait jeté l’ancre!  La roue arrière côté passager s’était détachée de l’essieu.  Le diagnostique qui suivi mettait en cause des roulements à billes surchauffés saisis à l’essieu dû à un manque de lubrification.  La facture totale pour la réparation incluant un essieu reconstruit se chiffra à 5000$.  Tony déclara que par chance le différentiel n’avait pas été endommagé car il était pratiquement impossible de trouver des pièces pour un VR vieux de 25 ans.  Et en plus la roue ne s’étant pas détachée à haute-vitesse cela a évité bien d’autres dommages sérieux.
L’entretien régulier coûte généralement beaucoup moins cher que les réparations surprises occasionnelles!

2: Le plein s’il-vous-plaît!

L’été dernier Neil a appris une leçon importante à propos du ravitaillement en essence à la station-service.  Il s’arrête donc pour faire le plein avec son motorisé de 35 pieds et choisi un ilot côté intérieur.  Le plein terminé il quitte la station-service et tourne vers la droite pour sortir quand un bruit bizarre se fait entendre.  Il arrête immédiatement, descend de son véhicule pour constater qu’une voiture était stationnée à sa droite pour faire le plein.  La scène n’était pas belle à voir.  L’auto était égratignée de la porte du conducteur jusqu’au parechoc avant ($1,400) et quand à Neil ses compartiments à bagages étaient égratignés et percés ($4,000).  Neil s’est promis de ne plus jamais, jamais utiliser un ilot côté intérieur pour faire le plein même si il doit attendre pour avoir accès à une pompe côté extérieur pour lui offrir plus d’espace de manœuvre lorsqu’il quitte la station-service.

LA PIRE DES PIRES
1: Passer aux douanes…façon de parler

Gerry et Judie traversaient les frontières du Canada vers les USA dans leur nouveau motorisé Classe A de 42 pieds.  Alors que plus de 6 voies sont disponibles habituellement, une circulation dense dirigea Gerry vers la voie numéro 6.  Arrivés au kiosque l’agent des douanes lui demande s’ils ont des fruits ou des légumes et Judie répond qu’ils ont une tomate ce à quoi l’agent rétorque: Stationnez-vous sur la droite et descendez du véhicule pendant nos recherches!  Gerry s’avance le plus possible jusqu’à ce qu’il doive tourner abruptement pour éviter un muret de béton.  En tournant il entend un BANG suivi d’un grincement de métal.  Un poteau de métal soutenant le toit de la station des douanes a accroché et arraché l’auvent principal ainsi qu’un auvent de rallonge, plié une rallonge et perforé le côté du motorisé en plusieurs endroits.  Plusieurs douaniers ont aidé à ramasser les pièces en s’excusant des inconvénients.  Un officier leur a même dit que cela arrivait presque chaque jour!  Après 6 semaines au garage et $15,000 plus tard le motorisé était comme neuf.  Selon ses propres aveux c’était une erreur de conduite, il aurait dû demander à sa conjointe de surveiller la manœuvre de l’extérieur afin d’utiliser le maximum d’espace pour pouvoir tourner en toute sécurité mais ne voulait pas offusquer l’officier des douanes.
Le plus triste est le commentaire du douanier qui admet que ce genre d’incident est fréquent à cet endroit.  Ce serait pourtant simple d’avertir que cette voie est interdite aux véhicules récréatifs.  En général les voies d’accès aux stations douanières sont toujours très étroites et les conducteurs de motorisés doivent user de précaution lorsqu’ils s’y aventurent.  Quant à traverser des tomates aux USA, n’y pensez même pas!
Si vous désirez partager vos expériences de caravaning avec Larry MacDonald, vous pouvez lui écrire à: captnmac@shaw.ca


Avec la permission de M. LARRY MACDONALD
Traduction Guide du VR.com

 

 

À propos Donald Arguin

L'auteur a pratiqué le camping et le caravaning pendant près de 40 ans et a agit pendant de nombreuses années comme conseiller professionnel de la vente de véhicules récréatifs. Depuis 2009 avec son Guide du VR il fait la promotion du Caravaning et aide des centaines de consommateurs à trouver le VR qui leur convient. Depuis peu il publie aussi le Guide du Caravaning et Caravaning Québec des ressources complémentaires pour les caravaniers et ceux qui désirent le devenir...

Voir aussi

Cosyroad

Cosyroad, zéro gravité et zéro banal…

Cosyroad, le nouveau motorisé Classe B fabriqué à Magog en Estrie est tout sauf un …

Laisser un commentaire