Le Pathfinder Hybride 2014 peut remorquer 3500 lbs…

L’approche Unique De Nissan En Matière De Technologie Hybride Abordable Sera Intégrée Pour La Première Fois Dans Le Pathfinder Hybride 2014

– Avec un prix abordable, des dimensions compactes et une compatibilité idéale grâce à un vaste choix de groupes motopropulseurs traditionnels, le nouveau système hybride avec moteur avant et traction avant/intégrale offre un aperçu des futurs véhicules hybrides de Nissan –

Lorsqu’il est question de mobilité durable, notamment de véhicules électriques et de systèmes hybrides essence-électricité, Nissan est reconnue pour son approche novatrice. En seulement deux ans, plus de 50 000 unités de la Nissan LEAF électrique ont été vendues dans le monde, appuyant la position de Nissan à titre de chef de file mondial dans le domaine des véhicules électriques de série abordables et de la technologie de batterie au lithium-ion (Li-ion) perfectionnée. Le groupe motopropulseur hybride en parallèle essence-électricité « un moteur, deux embrayages » de la société a fait ses débuts canadiens en production de série au printemps 2011, sur la M Hybride d’Infiniti à propulsion arrière. Ce véhicule affiche une puissance de 360 chevaux et une consommation de carburant de 6,1 L/100 km.

Nissan a maintenant adapté son système avancé avec commande d’embrayage double intelligente afin de créer un nouveau système hybride à traction avant ou à traction intégrale. Le système hybride à traction intégrale sera lancé au Canada à la fin de l’été 2013 sur le VUS de quatrième génération, le Pathfinder Hybride 2014 de Nissan (pour obtenir des renseignements complets sur ce véhicule, veuillez consulter le site nissannews.ca).

Alors que le système hybride hautement performant utilisé sur la M Hybride haut de gamme d’Infiniti convient parfaitement à une berline sport de luxe, le nouveau système hybride du Pathfinder a été conçu pour fournir une performance plus souple et une meilleure économie de carburant à un prix plus abordable afin de satisfaire une clientèle plus vaste. « Le nouveau système intégré au Pathfinder Hybride 2014 caractérise l’évolution naturelle des groupes motopropulseurs traditionnels à combustion interne vers l’adaptation élargie des systèmes hybrides », a déclaré Tim Franklin, directeur général, Planification des produits, Nissan Canada, Inc. Doté d’un design compact et léger, son utilisation est idéale dans les véhicules familiaux tels que le Pathfinder, où le volume de l’habitacle et l’espace de chargement sont essentiels, et où la conception du système permet de conserver la générosité de l’espace offert dans le Pathfinder conventionnel. »

Trois éléments clés jouent un rôle déterminant dans la conception du nouveau système hybride, lesquels figurent déjà tous dans le catalogue de technologies de Nissan :

  • Un éventail de moteurs à combustion interne dont la cylindrée a été réduite, tels que le moteur 4 cylindres en ligne de 2,5 litres du nouveau Pathfinder Hybride – auquel a été intégré un compresseur Roots afin de produire une puissance (250 ch) et un couple (243 lb-pi) similaires à ceux du moteur V6 de 3,5 litres de série du Pathfinder non-hybride.
  • Une boîte évoluée Xtronic CVTMD (à variation continue) qui maximise l’efficacité du moteur grâce au moteur à essence et au moteur électrique, comparativement à une transmission à rapport fixe. Le rôle de chef de file de l’industrie qu’occupe Nissan dans la conception des boîtes CVT porte notamment sur la boîte Xtronic CVTMD de dernière génération, utilisée sur tous les modèles de Pathfinder. La friction interne a été considérablement réduite, son rapport de transmission a été augmenté par rapport à celui de la plupart des boîtes automatiques et sa taille est plus compacte – permettant à la boîte CVT et à la configuration intégrée moteur-embrayage du Pathfinder d’occuper le même espace que la transmission du modèle conventionnel.
  • Enfin, une batterie compacte au lithium-ion à la fois puissante et facilement configurable pour une variété d’applications, qui n’empiète pas sur l’espace intérieur (passager et chargement). Pour son utilisation dans le nouveau Pathfinder Hybride, la batterie est logée de façon compacte sous les sièges de la 3e rangée. Ainsi, il n’y a aucune différence de volume (habitable et de chargement) comparativement aux modèles du Pathfinder conventionnel.

« Ce nouveau système peut non seulement s’adapter aux configurations à traction avant et à traction intégrale, mais il est également entièrement modulable en fonction du design du véhicule ou du segment concerné », a déclaré M. Franklin.

« Par exemple, le Pathfinder est équipé d’un moteur suralimenté de 2,5 litres, d’un moteur électrique de 15 kW et d’un bloc-batterie relativement petit – conservant les excellentes caractéristiques du VUS, comme la force de remorquage de série de 3 500 livres. Pour une utilisation dans un véhicule urbain compact ou une berline, le système pourrait comprendre un plus petit moteur de 2,0 litres, mais un moteur électrique plus puissant et une plus grosse batterie afin d’augmenter l’autonomie en mode entièrement électrique et l’adapter à la conduite dans le trafic discontinu. Ce système offre une grande souplesse de configuration à un prix abordable grâce à l’utilisation de pièces facilement accessibles. »

Le nouveau système FF-Hybrid de Nissan en détail
Compact et s’adaptant aux véhicules de toutes les tailles, le nouveau groupe motopropulseur FF-Hybrid produit une accélération souple et directe, génère une excellente économie de carburant et réduit considérablement le prix par rapport à celui des moteurs à combustion interne traditionnels.

Tout comme le système FR-Hybrid, le FF-Hybrid adopte la configuration unique à un moteur, deux embrayages connue sous le nom de système avec commande d’embrayage double intelligente de Nissan. Le moteur électrique est couplé à une batterie au lithium-ion. Placé entre le moteur à essence et la boîte Xtronic CVTMD (là où le convertisseur de couple se trouverait normalement), le moteur fonctionne également comme un générateur, transmettant la force de décélération de la boîte CVT à la batterie. Quant aux deux embrayages, l’un est installé entre le moteur à essence et le moteur électrique, et l’autre, entre le moteur et la boîte CVT.

Quand les deux embrayages sont engagés, le moteur à essence et le moteur électrique sont directement connectés à la boîte CVT, permettant au moteur électrique d’augmenter le couple généré par le moteur à essence, au besoin. Cela permet de produire une puissante accélération.

La batterie au Li-ion au rendement élevé (entrée et sortie) est automatiquement rechargée par la puissance de régénération produite par les freins en convertissant l’énergie cinétique du véhicule qui, autrement, aurait été perdue lors du freinage.

Cette batterie est couplée à un moteur plus compact que celui des véhicules à essence conventionnels et intégrée à un moteur électrique et à une boîte CVT pour former un ensemble très compact et économique qui peut être adapté à un éventail d’applications.

Voir aussi

Le tout nouveau Ram

Le tout nouveau Ram 1500 2019

Le tout nouveau Ram 1500 2019 – un camion sans compromis, chef de file en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: ATTENTION! CONTENU PROTÉGÉ!