Manchettes

Le bon et le mauvais caravaning

Un jour un lecteur rencontré au Salon du VR de Québec m’expliquait combien il était un caravanier aguerri.  Il possédait une fourgonnette Montana et avait acheté une petite roulotte hybride Sportsmen de 16’.  Sa mini van V6 pouvait remorquer 3 500 lb.  Sa femme et lui parcourait toutes les régions du Québec à bord de leurs équipements.  Sa roulotte pesait 2 500 lb.  Pour économiser un peu d’argent ils apportaient avec eux du bois, plusieurs caisses de bière, de l’eau potable, une glacière électrique pleine, leurs deux vélos électriques ainsi que des provisions pour 1 semaine même s’ils ne partaient que pour un weekend.  Le monsieur aimait bricoler et transportait toujours ses outils avec lui lors de ses périples.  Madame quant à elle adorait cuisiner et possédait la plus belle collection de poêles et de chaudrons pour ce faire combiné à d’énormes provisions de conserves et de nourriture.  L’homme âgé d’une cinquantaine d’année me disait combien il trouvait que ses freins exigeaient beaucoup d’entretien et que son véhicule trouvait certaines pentes de notre Belle Province longues et ardues à grimper.

Voyez-vous, si on vous donne une certaine marge il faut la respecter.  Qu’on voyage avec une roulotte, une tente-roulotte ou une fifthwheel le calcul est toujours le même.  Ce qui change c’est la planification que les caravaniers font.  Certains, même avec 3 000 lb de marge vont réussir à dépasser la capacité de leurs machines.  Un caravanier d’expérience qui comprend le concept de remorquage pourra très bien s’en tirer avec les poids cités plus haut.  La logique doit obligatoirement prendre le dessus lors de l’organisation d’une expédition avec un véhicule récréatif.  Idéalement on voudrait tous posséder un gros VUS ou une camionnette très puissante mais ce n’est pas toujours possible.

La logique du chargement

Dans un VR quel qu’il soit, peu importe le nombre d’espaces de rangements il n’est pas absolument obligatoire de tous les remplir.  2 adultes et 2 enfants qui partent pour un weekend nécessitent un minimum de bagages.  Il n’y a que 2 journées à remplir.  En camping il faut s’assurer d’être confortable.  Pour apporter le stricte nécessaire, imaginez-vous que vous voyagez avec une tente.  4 personnes, un véhicule, une tente…  Quels sont les choses dont vous aurez besoin?  Vêtements chauds et vêtements frais, quelques accessoires de cuisine, un peu de nourriture, des sacs de couchage, les nécessaires de toilette (chacun sa petite trousse), un peu d’eau… 

Le camping est un sport de plein-air, une activité, un loisir qui vous permet de vous détendre, de voir de nouveaux paysages, d’explorer…  Pas besoin de transporter la maison au complet avec vous!  Le mythe c’est que si vous partez pour 2 semaines cela exigera plus de bagages.  Vraiment? 
Plus de vêtements, peut-être…  Mais pour le reste, on va à l’épicerie au fur et à mesure, on lave les vêtements au fur et à mesure, ça ne prend pas plus de sacs de couchage, pas plus de poêles et chaudrons, pas plus de nécessaires de toilette, etc…  Tout ça n’est qu’une grosse question de planification et de jugeote!  Ne vous embarrassez pas de choses inutiles! Mais bon si vous apportez votre BBQ et les pierres du patio, c’est votre problème!

L’homme des bois…

Transporter coffres à outils et cordes de bois, le réservoir d’eau fraîche rempli à ras bord, les quatre caisses de bière, les 4 caisses de bouteilles d’eau, le frigo rempli à craquer, les armoires pleines de boîtes de conserves, une table pliante, une cuisinette, il ne faut vraiment pas avoir de logique pour voyager équipés comme ça…  Et ça, et bien je n’ai d’autres choix que de dire que ça existe.  On est en 2020, les services que l’on trouve tout au long de nos parcours sont nombreux.  Épiceries, commerces en tous genres, stations-services à proximité des terrains de camping permettent aux voyageurs de se réapprovisionner avant d’arriver à destination.  Pourquoi voyager avec d’énormes surpoids quand on peut utiliser la logique?  Je comprendrais quelqu’un qui part s’isoler dans le bois pour 2 semaines de prendre des précautions supplémentaires…  Mais le sujet dont il est question ici c’est de caravaning et pas d’un concours de survie en forêt!

Que ceux qui me croient me suivent…

Dans toute ma carrière jamais un de mes clients ne m’a accusé de l’avoir trompé sur le calcul des poids en charge versus les capacités de leurs véhicules tracteurs.  Jamais un de mes clients n’a eu d’accident, n’a subit de préjudice ou n’a porté plainte contre moi parce que je l’avais induit en erreur.  Comme on dit souvent : « il n’y a que les imbéciles qui ne font pas d’erreur », j’avoue avoir fait une erreur dans un de mes articles récemment.  J’ai depuis fait amende honorable et avoué ma faute.  Je sais que mes lecteurs sont assez intelligents pour comprendre que ce sont des exemples que je donne et qu’il y a d’autres combinaisons possibles.   

Mais en y repensant bien il m’est venu à l’idée de présenter les deux côtés de la médaille, raison pour cet article.  Même si l’on sait pertinemment qu’en théorie une marge de 1 000 lb pour remorquer une roulotte avec un véhicule devrait être suffisante, quand on sait conduire et charger, il ne faut pas écarter le manque de logique de certains utilisateurs comme celui que je vous ai décrit plus haut.  Ils existent.  Peu importe la caravane ou la remorque qu’ils tractent derrière leurs véhicules soyez assurés qu’elles seront en surcharge.

La conduite sécuritaire aussi fait partie de l’équation…

Pour conclure j’aimerais soulever un point important et directement lié au caravaning :  La conduite sécuritaire.
Il est commun de voir des conducteurs remorquant des VR filer à vive allure sur nos merveilleuses autoroutes.  Sachez que même si le poids de votre VR respecte les normes, la vitesse excessive peut provoquer de graves accidents ainsi qu’endommager la mécanique de vos véhicules.  Là aussi il y a une question de logique!  Ce n’est pas juste une question de poids!  Le poids multiplié par la vitesse peut avoir des conséquences désastreuses.

À propos Donald Arguin

L'auteur a pratiqué le camping et le caravaning pendant près de 40 ans et a agit pendant de nombreuses années comme conseiller professionnel de la vente de véhicules récréatifs. Depuis 2009 avec le Guide du VR, ce passionné, fait la promotion du Caravaning et aide des milliers de consommateurs à trouver le VR qui leur convient. Depuis peu, il publie aussi le Guide du Caravaning et Caravaning Québec en plus de l'Annuaire des VR, Qui Tire Quoi, Le Guide d'Achat d'un VR, VR@Vendre ainsi que sa page Facebook. Une tonne de ressources complémentaires pour aider les caravaniers et les consommateurs dans leur quête du VR de leurs rêves... On peut rejoindre l'auteur par courriel en utilisant le lien CONTACT tout au haut de la page d'accueil.

Voir aussi

Boum! Les ventes de VR explosent!

Après des ventes en baisse de 88% chez les manufacturiers de VR, le déconfinement progressif …

error: Contenu protégé!