Accueil / Actualités VR / Investir dans un VR, c’est investir dans votre santé…

Investir dans un VR, c’est investir dans votre santé…

Investir dans un VR, c’est investir dans votre santé…

Investir – Premièrement on veut bien promouvoir le caravanage mais il y a des limites à la terminologie employée.  « Investir dans un VR » n’est pas exactement la façon de voir l’achat d’un véhicule récréatif.  Investir dans votre santé en achetant un VR?  Oui! Investir dans vos loisirs en achetant un VR? Oui!

Pour cela il faut réussir à passer au travers les différentes étapes d’initiation au VR et de la première sortie en couple ou en famille, ensuite vous verrez de plus en plus votre achat comme un investissement.  Les magnifiques couchers de soleil, les nouveaux paysages, les oiseaux qui chantent, l’odeur du foin coupé, le sable fin entre vos orteils, les terrasses de restaurant avec vue sur la mer, une soirée autour du feu, les enfants qui dorment, l’odeur du café le matin, la randonnée dans le désert, les palmiers, les fleurs exotiques.  C’est bien beau tout ça mais…

L’initiation

Que vous le vouliez ou non, l’achat d’un véhicule récréatif ne vous rapportera pas beaucoup si vous n’acceptez pas le fait que rien n’est parfait. Vous verrez, il y a beaucoup de bonheur entre les petits tracas… Lavage, vidangeage, hivernage, arrimage, décrochage, remplissage, nettoyage…  Beaucoup de mots finissant en « age » et qui peuvent parfois terminer en rage.

Quelques exemples…

Un disjoncteur qui saute, la toilette qui vous retourne des odeurs, les bonbonnes de propane vides, le climatiseur bruyant, la télé pleine de neige, le robinet qui fuit, la station de vidange difficile d’accès, le prix des nuitées, manque d’espace dans le frigo, le vent, la pluie, la circulation, la fatigue, la vaisselle, les voisins en état d’ébriété, pas d’internet…  Et puis quoi encore?  Les routes en réparation, les tunnels, les postes de péage, les douaniers pas gentils, la chaleur, le vent, l’antigel, la fournaise bruyante, le chauffe-eau pas assez gros, les joints de scellant, la banquette de la dinette trop étroite, la mise à niveau, le stationnement, les cul-de-sacs…  Le GPS qui vous dirige vers un terrain de camping dans le fin fond d’un rang américain qui est fermé depuis 2 ans, l’arrêt au resto de fruits de mer où vous vous apercevez que vous êtes attablés dans un repaire de motards, monter à bord d’un traversier, pas de WiFi, les Walmart, vous oubliez de baisser votre antenne de télé, les oiseaux qui marchent  (qui courent) sur le toit du motorisé à 5 heures du matin, la rallonge qu’on ne peut pas ouvrir parce que le terrain est trop étroit…  Votre batterie auxiliaire qui s’est vidée pour une raison inconnue et votre marche-pied électrique qui reste sorti sur la route à cause de ça, l’alarme du monoxyde qui crie en plein milieu de la nuit, le prix de l’essence, le chien du voisin qui jappe, le caravanier d’à côté qui part sa Harley à 6h00 du matin…  Les assurances, les itinéraires, les réservations, les routes en construction, les arrivées tardives, les maringouins, les tornades, la grêle, l’autoroute à proximité que vous n’aviez pas perçue en vous installant tard hier soir, la crevaison, la contravention, encore le prix de l’essence, la fameuse branche, les fourmis rouges…

Investir dans un VR c’est tout ça et plus encore…

Si après ça, vous voulez toujours de votre soi-disant investissement et ben on peut dire que vous avez un moral à tout épreuve et une résilience extraordinaire. Vous serez probablement un caravanier pour longtemps et celui qui encouragera le plus les gens de votre entourage et qui dira que le caravaning c’est merveilleux!  Vous êtes aussi un de ceux qui ont compris et qui considère l’achat d’un VR comme un investissement dans un nouveau mode de vie!

Ah, j’oubliais, investir dans un VR c’est aussi…

La liberté presque totale, pas d’horaire, des beaux voyages, des rencontres que l’on fait, des découvertes, la bonne bouffe, le plein-air, le repos, on relaxe, on décroche, on s’amuse et on en profite au max…  Partager un repas de Noël chez des Louisianais d’origine Acadienne, fêter l’arrivée de la nouvelle année en bermuda en partageant un repas avec d’autres caravaniers qui viennent d’un peu partout en Amérique,  marcher sur la plage en plein mois de janvier…  Se lever le matin et apercevoir le Rocher Percé, juste là, devant vos yeux.

Malgré tout, vous voyez bien que ça vaut vraiment la peine d’investir dans un VR!

C’est ça le Monde du VR

 

Texte et photo D.Arguin

 

Voir aussi

des produits bien Québécois

Des produits bien Québécois à votre portée

Des produits bien Québécois à votre portée Des produits bien Québécois conçus et fabriqués ici-même …