Compliqué, l’achat d’un véhicule récréatif?

Tout comme l’achat d’une voiture, le véhicule récréatif est pour beaucoup d’entre nous un achat majeur et vient probablement au 3ième rang en importance après la maison et l’auto.  Même l’achat d’une tente-roulotte dont les prix, pour un modèle de 10′ bien équipée, peuvent varier entre 9,000$ et 11,000$ représente un investissement capital.  En considérant la dépense la plupart des consommateurs vont opter pour l’achat financé.   Les plans de financement pour l’achat d’un VR peuvent s’étaler jusqu’à 20 ans, et les taux d’intérêt peuvent être fixes ou variables.  Mais voilà que plusieurs choix s’offrent à vous et on peut facilement se perdre dans les dédales d’informations et d’offres que les marchands sont plutôt habiles à proposer.  Tout comme pour le financement d’un véhicule automobile il existe une pléiade de produits associés aux véhicules récréatifs, garanties prolongées, antirouille, scellants à peinture et à tissus, assurance-vie, assurance-mutilation…Toutefois les automobilistes ont pour les guider et les défendre l’APA, mais les acheteurs de véhicules récréatifs n’ont aucune association qui les représente et qui surveille le commerce de VR.

Vous seul pouvez vous protéger, il faut être patient et éviter de signer trop rapidement les documents qu’on vous présente.  Vous devez compter sur l’honnêteté de votre conseiller-vendeur, ce dernier peut devenir votre meilleur allié si vous établissez une bonne relation avec lui.  La plupart des conseillers aux ventes de VR sont des caravaniers eux-mêmes, souvent avec beaucoup d’expérience, et possèdent ou ont possédé un ou plusieurs véhicules récréatifs.  Ces gens peuvent vous guider pour l’achat et le financement de votre VR, bien entendu ils sont tenus d’offrir les produits de l’entreprise pour laquelle ils oeuvrent, mais rien ne vous oblige à agir de façon compulsive.  Dites que vous voulez réfléchir et continuer votre magasinage, retournez voir votre conseiller plusieurs fois s’il le faut en prenant un rendez-vous auparavant, il appréciera ce geste.  Évitez la confrontation au sujet des prix et des conditions, donnez plutôt  au vendeur le montant approximatif du budget que vous accordez pour cet achat et gardez une marge de manoeuvre.

Faites vos devoirs avant d’aller magasiner un VR, sachez ce que vous voulez et le montant que vous voulez y accorder.  Neuf ou d’occasion, tente-caravane ou caravane, sellette ou motorisé.  Et surtout avisez dès le départ votre vendeur sur les éléments les plus importants pour vous, et évitez toute mésentente en précisant si vous avez ou non un VR en échange.  Car tout comme pour l’achat d’une voiture, le véhicule d’échange est dans la majorité des cas la source de mésentente et fera en sorte qu’on ne pourra obtenir satisfaction de part et d’autre.  Si vous faites bien vos devoirs, vous devriez connaître à quelques centaines de dollars près la valeur de la caravane que voulez offrir en échange ainsi que le montant qu’il vous reste à verser à l’institution financière qui a fait le prêt pour cette même caravane.  Si vous n’avez pas ces informations, trouvez-les!  C’est impératif!  Cela vous évitera des pertes de temps énormes et vous permettra de montrer votre sérieux et obligera votre vendeur à agir de même.

Dans un article publié plus tôt nous avons suggéré de visiter le salon des véhicules récréatifs au mois de mars avant de prendre une décision d’achat.  La raison pour laquelle nous suggérons cet exercice est simple, faire un premier tri.  Si votre intention est d’acheter un VR en 2010, commencez par le Salon.  Attention, nous ne suggérons pas d’acheter au Salon même si des offres vous semblent alléchantes au premier abord.  C’est bien plutôt pour faciliter votre recherche, connaître la valeur marchande de votre VR actuel, trouvez le bon modèle avec les bonnes divisions, voir les nouveautés.  Sachez que la plupart des fabricants de véhicules récréatifs construisent pratiquement tous les mêmes modèles.  Suffit maintenant de trouver le manufacturier qui offre la meilleure combinaison qualité/prix sur le marché et pour cela il y a internet et les marchands.

Vous êtes un campeur d’expérience ou vous magasinez votre 1er VR, dans les 2 cas il est important de savoir quelle genre d’utilisation vous allez faire de votre véhicule récréatif et quel budget vous voulez y accorder.  Vous êtes caravaniers à plein temps, ou vous campez 2 semaines chaque été?  Quel genre de véhicule tracteur est-ce que vous possédez?  Une Honda Civic ou un Ford F150?  Vous êtes un couple seul ou une famille de 6 personnes?
En conclusion nous dirons que l’achat d’un véhicule récréatif ce n’est pas facile, mais ça doit être un plaisir.  Faire du camping c’est revigorant peu importe le type de VR que l’on possède et l’achat d’un nouveau véhicule récréatif sera une belle expérience si on est bien préparé.

Faites-nous part de vos commentaires…

Voir aussi

Ember, cette inconnue…

www.EmberRV.com est une nouvelle compagnie de VR qui a vu le jour en 2022. Malheureusement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: ATTENTION! CONTENU PROTÉGÉ!